Le storytelling

Une histoire ne commence pas nécessairement par « il était une fois ». D’autres formules sont à créer pour entrer dans un récit. Le storytelling est une technique de communication écrite qui consiste en la mise en récit d’une activité, une marque, un produit, un service… Que l’histoire soit réelle ou fictive, cette pratique s’applique sans restriction. Dès lors, tout peut faire l’objet d’une histoire à écrire et à diffuser.

Cette méthode apporte de la chaleur et de l’humanité à un contenu écrit tout en se concentrant sur la promotion des caractéristiques, des valeurs du produit et du message à véhiculer. Pour y parvenir, valoriser l’identité de celui qui porte le projet et définir celui à qui il s’adresse est indispensable. Un texte pensé et travaillé a le pouvoir de traduire une ambiance, un état d’esprit, une énergie et de séduire le lecteur. Il n’existe pas de lecteur sans auteur. L’inverse n’est pas vrai car un texte peut ne pas être lu.

Que se passe-t-il lorsque nous lisons une histoire ?

L’histoire interpelle et implique le lecteur dans un processus d’identification. Elle nous invite dans l’univers du narrateur (potentiellement distinct de l’auteur) et nous entraîne dans une rêverie très agréable. Nous nous mettons alors à construire nos propres images et un registre sensoriel s’y associe. Nous voyageons dans des sons, des odeurs, des saveurs, des paroles imaginaires. Une sensation de familiarité et un sentiment de proximité s’installent car le lecteur est émotionnellement touché par un discours qui s’apparente à une confidence.

Ils ‘agit donc d’un moyen intéressant et créatif pour parler et faire parler d’une activité ou d’un produit. La mise en récit sera l’occasion de retracer l’origine du projet, la manière dont l’idée a émergé, ses circonstances… Chaque création d’entreprise a une histoire que je rédige en quelque sorte comme un biographe !